Caroline Loeb, une artiste au féminin pluriel

PORTRAIT PASSION
Caroline Loeb ne lâche rien. Depuis C’est la ouate, elle avance, traçant son sillon selon ses passions, ses coups de cœur, ses rencontres et ses idéaux auréolés d’indépendance et d’affirmation de soi. Cabossée par un air qui colle à la peau, redressée par la volonté d’exister, elle s’impose sans bruit, mais assurément, dans un univers tissé de mots, de profondeur et de grands airs… de liberté. Cette liberté passe en ce moment par une grande dame de la littérature, Françoise Sagan, dont elle incarnera la pensée lors de son monologue de théâtre, mis en scène par Alex Lutz, à partir du 11 juin prochain, au Théâtre du Marais. Retour sur une succession de petits miracles qui ont fait de Caroline Loeb une artiste au féminin pluriel.

Lire la suite →

Philip de la Croix, un héraut moderne du classique

Portrait Passion
Quand passion et énergie font cause commune, l’homme trace son sillon, sème et récolte, non sans, de temps en temps, relever la tête de son labeur pour s’interroger. Philip de la Croix est de cette trempe d’homme qui s’investit et propage son amour pour la musique classique et les artistes qu’il dirige contre vents et marées. Il revient sur une carrière composée d’opportunités, de réussites et de beauté, et s’alarme sur le désintérêt grandissant pour cet art à la sublime sonorité qui le transcende et l’émerveille encore aujourd’hui.

Lire la suite →

Martine Storti : sortir du manichéisme, de cette mollesse du regard

PORTRAIT PASSION
Dans son dernier essai, Martine Storti démontre et dénonce. Avec impertinence et fougue, elle procède à une déconstruction méthodique et très argumentée des avis tranchés de certains intellectuels qui, sous les feux de l’audimat, combattent dans l’arène publique, vitupérant et s’étripant à coups de phrases rebattues et de sens éculés sur des sujets épineux de l’actualité, comme l’identité, le féminisme, la théorie du genre, l’opposition social/sociétal. Avec la verve inaltérée de militante MLF qu’elle est toujours, elle trempe sa plume dans l’ironie et l’agacement, éraflant au passage les susceptibilités, pour replacer chacun des acteurs face à ses contradictions.

Lire la suite →

Les Éditions Michel de Maule, une maison qui a tout d’une grande

PORTRAIT PASSION
« Suis-je prêt à acheter dix euros le texte de la pièce de théâtre à la place du programme ? » C’est la question que s’est posée Thierry de La Croix et sa réponse est assurément oui. Fondateur et dirigeant des Éditions Michel de Maule, ce dernier vient d’ouvrir sa collection « Théâtre » avec l’aide précieuse de sa collaboratrice Patricia Hostein. La signature du contrat est encore toute fraîche. La première pièce dont le texte sera disponible à la vente dans le théâtre est tirée d’un roman de l’écrivain Alain Teulié, “Le dernier baiser de Mozart”. Elle se donnera cet été au Festival d’Avignon, puis en septembre à Paris au Théâtre du Petit Montparnasse.

Lire la suite →