“Et elles vécurent heureuses”, une comédie peps sur le bonheur

THÉÂTRE & CO
« Et elles vécurent heureuses » est une comédie désopilante et impertinente sur ce qu’est le bonheur ? Ce soir-là, pour le public, il est certain que le bonheur a pris ses aises au Théâtre de Dix Heures. Le texte écrit à six mains par Anne de Kinkelin, Vanessa Fery et Emmanuel de Arriba, brille par des réparties qui fusent comme des boulets et touchent juste à chaque envoi. Le match à trois est truffé de phrases-chocs selon un scénario bien ficelé qui conduit le spectateur dans le labyrinthe des états d’âme féminins. Les comédiennes complices dispensent sans compter leur joie à faire vivre leur personnage qui sont chacune à un moment critique de leur vie. Delphine (Vanessa Fery) vit un divorce difficile ; Jeanne (Leslie Bevillard) va devenir mère contre son gré et Angélique (Marie-Cécile Sautreau) suspecte l’infidélité de son fiancé une heure avant leur mariage. En l’absence inopinée de leurs médecins respectifs, ces trois femmes aux fortes personnalités se retrouvent dans la salle d’attente. Les minutes s’égrenant, elles vont se confier des bouts de leurs peines, de leurs colères, de leurs doutes. Un huis clos tout en énergie dosée, mis en scène par le performer Arnaud Maillard dans un souci de décalage constant qui donne un rythme fou et où l’ennui n’a pas sa place.

Lire la suite →

“La vie à l’envers”, pour redresser les torts

THÉÂTRE & CO
Au théâtre de Dix-heures, Jo Brami propose un one-man-show ambitieux : revenir de l’au-delà pour rebrousser le chemin de sa vie, en toute connaissance de cause. Ainsi pourrait-on éviter les erreurs, les blessures, les facilités et jouir du temps présent avec ceux que l’on aime. Idée tentante, n’est-il pas ? L’humoriste Jo Brami relève le défi et rejoue à l’envers cette vie qui passe trop vite dans l’ignorance du lendemain certes, mais aussi du présent. L’esprit vagabondant souvent à son aise, sans retenue ni laisse. Ce soir-là, à la faveur d’un début entrecoupé d’interpellations d’un spectateur excité du bocal, Jo Brami donne sa pleine mesure d’improvisateur, gérant par l’humour et la fermeté une situation risquant de dégénérer. Une fois l’exclusion de l’élément perturbateur, le show a pu se poursuivre sans heurts ni arrêts intempestifs. Cette mésaventure – qui prête à rire après coup – aura eu l’avantage de déclencher un vent d’empathie pour cet humoriste qui n’en finissait pas de mourir pour rejoindre le Paradis, ce même Paradis où il proposera à Dieu de refaire le chemin à l’envers.

Lire la suite →

“Huis presque clos”, des équilibristes sur le fil de l’impro

THÉÂTRE & CO
Ce soir-là, au théâtre de Dix Heures, ils étaient quatre pros de l’improvisation, prêts à relever le défi de situation proposé par le public. Car, lorsque Sébastien Barat, Romain Cadoret, Fabien Strobel et Julie Mori montent sur scène, ils arrivent les mains dans les poches… enfin l’expression « les mots dans les poches » serait plus juste ! Ces mots encore inconnus d’eux, que l’aventure démange et qui s’impatientent de fuser. Le top départ est sur le point d’être lancé. Le public a choisi. Les quatre personnages vont se retrouver dans un sex shop pour un “Huis presque clos” qui entend emporter l’adhésion. Chaque mercredi soir, à 21 h 30, c’est le risque. Mais un risque au cordeau qui tend son fil pour offrir à ces équilibristes du théâtre en création live cette liberté dont ils ont besoin pour explorer leur large palette d’expressions. La seule contrainte narrative étant de rester sur une unicité de temps et de lieu. À cela s’ajoute une mise en scène de Vincent Ronsac qui joue sur le minimalisme, comptant sur la performance scénique des comédiens. Seules quatre chaises servent l’histoire qui se fabrique sous des yeux ébahis et sonne aux oreilles de l’enfance.

Lire la suite →

Romeo Cirone, des chiffres et de l’art

PORTRAIT PASSION
Enfant, Romeo Cirone s’imaginait artiste, il sera expert-comptable. Mais à l’orée de la retraite, il entreprend de ressusciter ses rêves. Happé par le monde du spectacle, il cède son cabinet florissant pour se lancer dans la création d’une société de production et racheter le Théâtre de Dix Heures. Après des allers-retours à Avignon à la découverte d’artistes et de spectacles inédits pour la rentrée théâtrale, il revient sur son parcours fait de travail et d’audace, sur ses envies et ses projets.

Lire la suite →

Giorgio, le mentalisme comme mode de vie

PORTRAIT PASSION
Après la trêve estivale, Giorgio le mentaliste fait son retour sur scène avec Adopte un mentaliste* au Théâtre de Dix Heures jusqu’au moins le 1er octobre. Surfant sur la vague du succès non démenti depuis sept ans de Mental expert, il entame la deuxième saison d’Adopte un mentaliste… et toujours sur le ton de l’humour. Ce grand gaillard au sourire enjôleur s’est donné comme mission de réunir des cœurs parmi le public. Comment ? En trouvant les affinités communes de chacun grâce au mentalisme. Et, si la magie lui est favorable, il n’est pas contre de rencontrer l’âme sensible qui ferait vibrer la sienne. L’amour est un thème universel, qui transforme l’illusion en certitude. Une magie naturelle qui, entre les mains expertes de Giorgio et ses capacités de haute voltige de devination, se réalise en surnaturel, sous le regard subjugué d’un public incrédule. « Je crée une parenthèse d’oubli dans laquelle on a l’impression que tout est possible, déclare l’artiste, avec l’assurance de celui qui vit ce qu’il dit. Grâce à moi, vous oubliez que vous allez mourir, comme le disait Descartes. Le but du divertissement n’est-ce pas justement cela ? »

Lire la suite →

“Piaf, ombres et lumière”, une Piaf sublime, une Edith bouleversante

THÉÂTRE & CO
Entre Nathalie et Édith, c’est une grande histoire d’amour. Au Théâtre de Dix heures, elle est dans l’air et les chansons de la Môme. Son timbre, sa gouaille, ses chagrins, ses rires, son sourire, le talent, tout y est. Nathalie Lermitte est une Piaf amoureuse d’Édith. La blondeur n’y change rien, c’est comme si Elle était revenue d’entre les ombres pour nous visiter le temps d’une vie intense ramassée en une heure trente de lumière. Car la vie d’Édith Piaf est un jeu d’ombres et de lumière qui emporte les cœurs dans ses refrains, les bouleverse dans ses drames et les fait battre au rythme des émotions de l’interprète. Une interprète comme rarement il est donné de voir. Plus que convaincante, Nathalie Lermitte est intense, vibrante, naturellement et follement talentueuse pour nous raconter Édith Piaf en toute intimité au travers de ses chansons et de textes ciselés et poétiques dignes d’une Piaf.

Lire la suite →

« Ben Hur, la parodie », liker et mourir de rire !

THÉÂTRE & CO
Un titre de spectacle intrigant, s’il en est. Qui aura vu Ben Hur dans son enfance s’interroge sur la course de chars mythique qui l’a marqué à vie. Comment faire entrer sur la scène du Théâtre de Dix heures un stade bondé et ses fringants chevaux en donnant la même impression de puissance que dans le film de 1960 ? C’était sans compter le talent des auteurs Hugues Duquesne et Olivier Mag et du metteur en scène Luc Sonzogni. Trois heures trente ramassées en soixante minutes de folie joyeuse, d’énergie tendue, de répliques drôles et fines, de références détournées de l’actualité, de surprises aussi qui donnent une grande envie de revoir l’orignal… ne serait-ce que pour vérifier que tout y est ? Eh bien, après un bain de jouvence avec Charlton Heston, figurez-vous que tout y est ! Le tour de force est complet ! Je « like » !

Lire la suite →