“La vie est plus belle en musique”, Claire-Marie Le Guay

CHRONIQUE
Claire-Marie Le Guay en est convaincue : la vie est plus belle en musique ! La volée de notes sur la couverture illustre l’enthousiasme qui se répand au fil des pages en une variation de rythmes sous la baguette passionnée d’une virtuose du piano et des sensations. Balayés les a priori ou la retenue, ce livre brillant n’est pas fait que pour les initiés ! « La vie est plus belle en musique » est un ouvrage didactique à la portée de toutes les émotions, qui réussit à concilier tous les publics et à captiver tant le mélomane averti que le profane complexé. La musique classique parle à tous, mais son universalité n’embrasse que ceux qui lui prêtent l’oreille. C’est ce que propose humblement la pianiste concertiste. À travers les œuvres citées, Claire-Marie dévoile aussi la femme passionnée et engagée, au gré des notes de musique qui égrènent les siècles sans perdre de leur force ni de leur poésie. C’est un livre précieux à garder toujours près de soi, tel un remède aux maux de l’âme, dans lequel puiser sans fin selon les humeurs et les envies.

Lire la suite →
Vladimir Horowitz Francis Huster Claire-Marie Le Guay Théâtre Critique Chronique Blog Steve Suissa Salle Gaveau

“Horowitz, le pianiste du siècle”, l’inaccessible à portée de mains

THÉÂTRE & CO
Impensable, ambitieux, fou, périlleux. Sur le papier, tous ces qualificatifs sur le spectacle Horowitz, le pianiste du siècle battent la démesure. Sur scène, ce 3 février 2018 à la Salle Gaveau, à Paris, ils s’inclinent devant la simplicité des talents réunis et la pureté des interprétations, au premier rang duquel Vladimir Horowitz. Le virtuose à la vie tourmentée, l’explorateur de l’ombre et de la lumière. L’aventurier ardent défenseur de sa différence. Un homme qui a traversé le XXe siècle avec la musique comme seul guide. Pour restituer le jeu de ce pianiste disparu en 1989, Claire-Marie Le Guay incarne ce même cœur qui bat le tempo avec fougue et dextérité. Pour soutenir cette âme forte, Francis Huster offre son timbre sans nul autre pareil, qui fait remonter des profondeurs de l’oubli une histoire passionnante et singulière. Après avoir accordé le pianiste à sa musique et son parcours, le metteur en scène Steve Suissa lui insuffle la vie grâce à un mur d’images et de séquences filmées. Des souvenirs d’un monde sépia, des instantanés de drames et des éclats de notes. La trinité indivise d’un destin glorieux.

Lire la suite →

Michel Legrand, le musicien de l’éternelle jeunesse

PORTRAIT PASSION
Les décennies se suivent. Les styles musicaux s’enchaînent. À peine Michel Legrand parvient-il au port du succès qu’il repart vers d’autres mers de la création, au bras de sa maîtresse de toujours : la musique. Une musique plurielle qui le possède et lui impose ses rythmes, et qui, sous la virtuosité de l’homme amoureux, est sublimée. La grâce est toujours fugitive, mais elle retient l’éternité. Une éternité à laquelle le public pourra goûter lors de deux représentations le dimanche 29 octobre prochain, au Théâtre de l’Atelier, à 15 heures et 20 heures. En pleine traversée mondiale pour son “Grand tour 85”, l’artiste a voulu cette parenthèse intimiste, comme une escale entre amis, baignée de ses plus grands airs arrangés façon jazzy. Pour PrestaPlume, il revient sur plus de quatre-vingts ans de vie commune avec sa musique.

Lire la suite →

Claire de Castellane, la pédagogie du classique en point d’orgue

PORTRAIT PASSION
Un parcours comme sur une portée de musique, fait de mesures et d’intensité, avec de nombreux talents à la clé pour ouvrir les portes d’une vie d’enseignant et de producteur de concerts. De l’énergie et un tempérament entreprenant en sus, guidée par un désir ancré depuis toujours de désacraliser la musique classique pour la rendre accessible à tous. Voilà une ambition bien menée qui conduit Claire de Castellane vers le tournant de sa carrière : l’antenne de France Musique !

Lire la suite →

Philip de la Croix, un héraut moderne du classique

Portrait Passion
Quand passion et énergie font cause commune, l’homme trace son sillon, sème et récolte, non sans, de temps en temps, relever la tête de son labeur pour s’interroger. Philip de la Croix est de cette trempe d’homme qui s’investit et propage son amour pour la musique classique et les artistes qu’il dirige contre vents et marées. Il revient sur une carrière composée d’opportunités, de réussites et de beauté, et s’alarme sur le désintérêt grandissant pour cet art à la sublime sonorité qui le transcende et l’émerveille encore aujourd’hui.

Lire la suite →