“Zarzavatdjian, un nom à coucher dehors !”, une comédie vibrante sur l’identité

Un nom à coucher dehors Corinne Zarzavatdjian

 

THÉÂTRE & CO 

ll

ll

Avis de PrestaPlume ♥♥♥♥♥

ll

ll

Quelle belle idée de consacrer un spectacle à ces noms imprononçables ou portant à rire ! Corinne Zarzavatdjian, auteure et comédienne d’origine arménienne, consacre un spectacle ciselé, drôle et émouvant sur ce nom qui lui a valu bien des déboires et a provoqué des situations cocasses tout au long de son existence. « Zarzavatdjian, un nom à coucher dehors », au théâtre Le Mélo d’Amélie, est un hommage à sa famille miraculée d’Arménie qui a façonné son avenir avec honneur et courage. C’est un nom que Corinne Zarzavatdjian élève comme un héritage inaliénable dans ce spectacle d’une force et d’une pureté bouleversante. La comédienne prend toute sa place dans cette vie riche de différences et d’anecdotes qu’elle revisite en comédie sous la direction attentive de l’animateur et auteur Thierry Beccaro qui signe là, avec la justesse du cœur, sa première mise en scène.

Dans une tenue sobre, en noir et blanc, Corinne Zarzavatdjian est lumineuse. Elle se tient droite comme un « i », l’œil un tantinet espiègle, comme l’air de quelqu’un qui s’apprête à vous en raconter une bien bonne. Figurez-vous qu’elle a un nom à coucher dehors, selon l’expression moyenâgeuse. C’est sûr, Zarzavatdjian, ça ne sonne pas la facilité pour tout être habitué aux Legrand, Dupond et Lecomte. La dyslexie n’a rien à voir là-dedans ! Avec ce patronyme aux consonnes en surpopulation, il y en a qui disparaissent sans préavis quand il s’agit de le prononcer, au grand dam de la jeune Corinne Hiripsimé Hermine Zarzavatdjian. L’histoire commence sérieusement à déraper dès l’école, où ses petits camarades de classe la moquent allégrement et où ses professeurs ne font guère d’effort d’élocution pour ne pas écorcher son identité. La petite Corinne en souffre, ses deux frères aînés aussi. C’est elle qui aura le courage de demander à sa mère de changer de nom. C’est à l’occasion de cette fronde qu’elle apprend ce que recouvre réellement un nom, son propre nom : l’héritage d’une histoire d’hommes et de femmes ayant traversé le désert pour fuir l’Arménie et trouver un asile en France.

Si l’histoire des Zarzavatdjian évoque en filigrane celle d’un peuple opprimé et d’une culture apatride, elle nous parle surtout d’un patronyme et de son héritage. Loin d’être un spectacle communautaire, « Zarzavatdjian, un nom à coucher dehors ! » est la drôle et brillante revue d’une vie et de ses remous émotionnels. Avec aisance et sentiment, la comédienne nous fait vivre intensément sa cohabitation avec son patronyme et les situations tantôt ubuesques tantôt éreintantes qu’il a provoquées, depuis sa naissance jusqu’à sa vie professionnelle. Elle plaisante finement et avec beaucoup de tendresse sur son environnement familial, notamment en nous donnant à aimer une mère, trop pointilleuse dans l’éducation, mais qu’elle vénère pour sa bienveillance extrême. Elle nous raconte ses grands-parents avec l’émotion de la jeunesse et énumère avec l’humour de circonstance les dizaines de prétendants que sa famille s’est appliquée à lui présenter. Par les sujets traités et leurs échos en nous, Corinne Zarzavatdjian réussit la prouesse de relier son histoire, qui est unique et personnelle, à celle d’autres familles, car elle touche à nos émotions, à nos joies et douleurs d’enfance, à nos racines et notre propre héritage culturel et familial. Dire que Corinne Hiripsimé Hermine Zarzavatdjian c’est aussi un peu nous n’est pas une élucubration tant son histoire émeut par ce qu’elle renferme d’universalité…

Nathalie Gendreau

Crédit photos Denis Tribhou.

 ll
Un nom à coucher dehors_corinne zarzavatdjian“Zarzavatdjian, un nom à coucher dehors !”

 LLL

Distribution

 ll

Avec : Corinne Zarzavatdjian

 ll

Créateurs

Auteur : Corinne Zarzavatdjian

Mise en scène : Thierry Beccaro 


Tous les samedis à 17 h 30 jusqu’au 28 décembre 2019.


Au Théâtre Mélo d’Amélie, 4 rue Marie Stuart, Paris IIe.


Durée : 1h10.

Retour page d’accueil




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.