Quèsaco « Piscantine »

 

Tous les mercredis, PrestaPlume ravive sous la forme d’un quatrain un mot désuet que l’usure du temps aura fait oublier.

Que peut signifier le mot « piscantine » ?

La piscantine ne peut se bonifier.
On l’ingurgite comme ça, sans soif ni plaisir,
juste pour oublier qu’on ne peut s’y fier
et que le cœur lourd sur la table va gésir.
©PrestaPlume

La piscantine est du mauvais vin, de la piquette.

 

1 réflexion au sujet de « Quèsaco « Piscantine » »

  1. Sans soif ni plaisir, il n’y a pas de raison que je boive!
    Merci pour cette découverte.
    @LePèlerinduDésert

    Répondre

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest