« Mascarades », pour vaincre la solitude !

 

THÉÂTRE & CO 

 

Avis de PrestaPlume ♥♥♥♥

 

La pièce “Mascarades”, qui se joue au théâtre Galabru, se distingue par les thèmes abordés, réalistes et toujours d’actualité : la vieillesse solitaire et le poids du mensonge dans une existence. Sur ce sujet ambitieux et lourd de sens, l’écriture ciselée et enlevée de la jeune Marina Gauthier, attisant le froid et le chaud, frappe par sa maturité. Performance à relever, “Mascarades” étant sa première pièce ! Le cadencement entre comédie et drame, qui alterne rires et émotions, ajoute à la puissance du propos narratif. Si l’humour grinçant domine dans ce huis clos intense, venant atténuer les répliques corrosives, la légèreté de la jeunesse et sa joie invasive soufflent sur la scène un vent d’espérance en l’âme humaine. La confrontation passé/présent de deux anciennes amies (Roselyne Geslot et Lydie Rigaud) est explosive et touchante. Et laisse le public pantois devant l’enchaînement des répliques qui se précipitent, inéluctablement, vers le drame final… Quoique !

Susan (Roselyne Geslot) vit seule dans son petit appartement vieillot et en désordre. Elle boit sa tristesse jusqu’à la lie pour noyer sa vie émaillée de déceptions et de blessures. Elle se rêvait chanteuse, elle sera couturière, comme sa mère. Son mari n’est plus, sa fille l’a reniée. En retraite, seule l’amertume lui tient compagnie dans cette solitude imposée… jusqu’au jour où Lucie (Marina Gauthier) se donne pour mission de veiller sur sa voisine. Acariâtre et mystérieuse sur son passé, Susan résiste à la gentillesse de Lucie qui a bien de la patience pour supporter sa mauvaise humeur chronique. Mais la curiosité mutine de Lucie fait ressurgir le passé, incitant Susan à se remémorer son enfance où gravitait sa meilleure amie Élise (Lydie Rigaud) qu’elle a perdue de vue. Elle décide de l’inviter à dîner avec son mari. Les retrouvailles ne seront pas celles qu’elle avait imaginées. Un drame les a séparées à l’époque de l’innocence, la réconciliation est-elle possible un demi-siècle plus tard ?

Coralie Miguel offre au texte de “Mascarades” une mise en scène qui prend son temps, qui explore la solitude dans ses moindres détails et l’inocule par petites doses scéniques. Un exploit dans une salle pleine de spectateurs ! La gestuelle et les silences empreints de lassitude se confrontent à la vivacité et l’impatience virevoltante, ce qui donne à la pièce cette atmosphère à la fois survoltée et intimiste. La réussite de la mise en scène est renforcée par l’interprétation irréprochable des cinq comédiens.

Roselyne Geslot et Marina Gauthier s’imposent par leur présence authentique et la diversité de leur jeu. On aimera détester Susan, un mélange de Tatie Danielle, archétype de la méchanceté, et de Marie-Antoinette, auréolée de dignité à ces dernières heures. On adorera Lucie qui partage avec la même énergie pétillante tantôt sa candeur tantôt sa révolte outrée d’être contrainte de jouer le rôle de la fille de Susan, le temps pour celle-ci de convaincre son ancienne amie qu’elle est heureuse. On verra avec émotion cette même Susan se glisser peu à peu dans le costume de la victime quémandant de l’amour. Et on sera sidéré par Élise (Lydie Rigaud) qui revêt à son tour le costume du bourreau, l’amie du passé, cruelle et si crédible. La tragédie se noue entre ces deux femmes, en présence de Didier Levy Haussmann (le mari d’Élise) qui joue sa partition d’homme excédé avec un accent de vérité vibrant et d’Alex Vicaire (l’ami d’enfance de Lucie) qui révèle un fort potentiel comique.

“Mascarades” a été récompensé par quatre prix lors du festival Le Printemps des Arts Paris 2016, dont le Prix du jury du meilleur spectacle. Grandement mérité ! 

 


« Mascarades », de Marina Gauthier.
Mise en scène de Coralie Miguel.
Avec Roselyne Geslot, Lydie Rigaud, Didier Levy Haussmann, Alex Vicaire et Marina Gauthier.
Tous les vendredis à 21h30 et ce jusqu’au 28 avril 2017.
Au théâtre Montmartre Galabru, 4 rue de l’Armée d’Orient – 75018 Paris.

Durée : 1 h20

 



 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *