“L’être ou ne pas l’être”, tout Shakespeare en dérision

 

THÉÂTRE & CO 

 

Avis de PrestaPlume ♥♥♥

 

 

 

La compagnie Les Voyageurs sans bagage vient poser ses malles à l’Apollo Théâtre, jusqu’au 29 décembre 2018. La troupe belge, qui est d’abord une aventure réunissant Mohamed et Oussamah Allouchi, et Rachid Hirchi, Fionakis, fourbit son humour parodique afin de conquérir le cœur des Français avec L’être ou ne pas l’être. Cette pièce convoque des personnages emblématiques des œuvres de William Shakespeare : Richard III, Lady Anne et Catesby le serviteur (Richard III), Roméo, Juliette et Mercutio (Roméo et Juliette), Hamlet et Ophélie (Hamlet), ainsi que le dramaturge lui-même. La mise en scène des frères Mohamed et Oussamah Allouchi se concentre sur l’intensité des enjeux et l’enchaînement des actes jusqu’au précipice fatal. Leur texte aux accents classiques est saupoudré de références culturelles modernes truculentes et ne s’embarrasse pas de bien-pensance. Les comédiens, splendides dans leurs costumes d’époque, évoluent avec énergie dans l’immodération scénique physique et verbale qui donne à la pièce un résultat vivant et très réjouissant.

Le roi Richard III, dictateur avide de pouvoir, exige de Shakespeare de réécrire son histoire sous une forme plus élogieuse, propre à inspirer honneur et respect auprès des générations futures. Comme le dramaturge s’entête à refuser, il le jette au cachot pour le faire capituler. Heureusement, l’insouciant auteur peut compter sur l’inventivité de ses amis. Lady Anne, cheffe des révolutionnaires et son bel amant Hamlet, accompagné du fidèle Mercutio, complotent pour le libérer. Mais Ophélie, invisible aux yeux d’Hamlet, va trahir la conjuration par jalousie. Pendant ce temps, l’infortunée orpheline Juliette est recueillie par Richard III qui n’est pas insensible à ses beaux atours. Au cours d’un bal masqué donné en son honneur, elle fait la connaissance de Roméo et en tombe folle amoureuse. Aidé par son conseiller Catesby, le tyran Richard III mettra toute sa férocité au service de sa vengeance. Et Shakespeare dans tout cela ? Il attend que ça se passe en se gavant de chips !

L’être ou ne pas l’être est un patchwork bigarré de textes shakespeariens raboutés au fil de l’humour, alliant classique et modernité. La tragi-comédie impertinente et décalée évoque avec une grande liberté de langage le pouvoir, la trahison, l’amour, la jalousie, la loyauté, la liberté, la résistance à toute forme d’oppression. Dans un rythme effréné, les passions se déchaînent, s’enflamment, se répondent avec énergie au gré de nombreuses allusions à l’actualité, de citations détournées, de références à la pop culture, d’anachronismes et de mimiques à la Louis de Funès irrésistibles (mention spéciale pour Mohamed Ouachen dans le rôle du fidèle serviteur de Richard III). Avec ce spectacle parodique, l’intention de la compagnie Voyageurs sans bagage est d’entraîner dans la ronde des abonnés ceux qui boudent le classique, comme les néophytes et notamment les plus jeunes, provenant de diverses classes sociales et de toutes les origines. Intention qui a toutes ses chances de toucher juste et bien. Cette interprétation des œuvres de Shakespeare est une astucieuse entrée en matière pour les faire découvrir et aimer. Dans le plaisir et la décontraction !

Nathalie Gendreau

KOV©




« L’être ou ne pas l’être »
 

Distribution
Avec : Yassin El Achouchi, Barbara Borguet, Rachid Hirchi, Mohamed Ouachen, Fionakis, Marie Darah, Anaïs Tossings, Mikael Di Marzo et François Binon.

 

Créateurs
Auteurs et metteurs en scène : Mohamed et Oussamah Allouchi

Chorégraphies : Valérie Cornelis & Shakty Malcause

Sons et lumières : Denis Longree 
Costumes : Anaïs Tossings

En coproduction avec l’Espace Magh

 

Du jeudi au samedi à 21h30 jusqu’au 29 décembre 2018. Relâche les 8, 9 et 10 novembre 2018.

 

A l’Apollo Théâtre, 18 rue du Faubourg du Temple, Paris 75011.

 

Durée : 1h15.

 

Retour page d’accueil

 


[wysija_form id=”2″]

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.