“Comédies urbaines.com”, Alexandre Tsypkine

 

Résumé

Voici non pas une histoire, mais des histoires. Dans ce recueil de récits mordants et satiriques, Alexandre Tsypkine offre une comédie de situations humaines ou chacun de nous pourrait se reconnaitre. il décrit le monde contemporain a la fois avec humour et compassion sans oublier, lorsqu’il est le narrateur, de s’égratigner au passage avec autodérision. récits fictifs ou vécus ? qu’importe ! du moment que l’écriture est inspirée, frappe a l’esprit du lecteur et le promène a travers une galerie d’instantanés de la vie quotidienne.

 

Avis de PrestaPlume ♥♥♥♥

L’acuité dans la perception. La causticité dans l’humour. La finesse dans le style. La promesse du “Beigbeder russe” est tenue. Comédies urbaines.com d’Alexandre Tsypkine est un cocktail de plaisirs de l’esprit, d’une grande modernité, mêlant piquant et tendresse. Une fois secoué avec énergie dans le shaker des idées, le breuvage exquis, agrémenté d’un zeste de malice, détone et n’épargne personne. Les femmes, les hommes, les riches, les pauvres, la jeunesse débridée qui ne respecte plus rien, la vieillesse qui s’accroche aux traditions. Cet écrivain journaliste ne s’oublie pas dans le décorticage satirique des mœurs russes, principalement moscovites et Saint-Pétersbourgeoises. Il tourne en dérision ses faits de guerre devant la gent féminine et les scuds encaissés avec une bravoure stoïque admirable.

La succession de récits courts de Comédies urbaines.com peut plaire à tous. À ceux qui aiment pénétrer une autre culture, en connaître les moindres travers, et tout ce qui fait la beauté authentique d’un pays. À ceux qui raffolent de l’humour pimenté de sexe et relevé d’alcool qui arrache les rires. Car, on rit franchement et on sourit beaucoup. C’est un vent d’est qui souffle, qui ébouriffe, et qui ramène vers cet âge tendre et potache avec, toutefois, une intelligence et une sincérité qui touchent.

Ce livre est donc drôle. Vraiment drôle. Il l’est d’autant plus que le vécu prime dans les observations urbaines de l’auteur. On l’imagine petite souris furetant, l’oreille aux aguets, prête à fondre sur une situation inattendue, une parole décalée, la menant à une réflexion décapante ou profonde, qu’il retraduira avec un angle de vue original. On sent là le journaliste au sommet de son art de l’écoute et l’écrivain au sommet de son art de la reformulation imagée, poétique, n’hésitant pas à marier devant l’Éternel le prosaïque à la poésie, une union explosive qui surprend et ravit.

 

Éditions Macha Publishing, avril 2016, 180 pages, 18,90€.

[wysija_form id=”2″]

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.