“Bio et barge”, humour et dérision à foison !

 

THÉÂTRE & CO 

 

Avis de PrestaPlume ♥♥♥♥

 

Entre bio et mojito, faut-il vraiment choisir ? La comédienne Stéphanie Jarroux est tiraillée tout le long de son one-woman-show inspiré de la vie très réelle d’une mère de famille comblée par ses trois enfants. Enfin… Comblée, c’est vite dit ! Car qui se met en tête de vivre 100 % “bio” tout en s’imbibant… d’expériences Vegan se complique l’existence à plein temps. “Bio et barge” est une bourrasque vivifiante qui, sous prétexte de prôner le bio en toutes occasions, balaye les bonnes intentions face aux réalités du terrain qui impose son inévitable dictature et qui a pour doux nom : le quotidien ! Stéphanie Jarroux rejoue pour nous, à coups d’outrance trash et humoristique, son quotidien de maman aux journées surchargées et de femme en quête d’épanouissement personnel. Sa première comédie est survoltée, sans tabous et décoiffe un max. Son texte est savoureux, stylé et percutant, et la mise en scène dynamique de Nathaly Coualy en fait une belle réussite ! Mais attention, les oreilles chastes risquent de tomber en pâmoison !

Bio la semaine et mojito le week-end, Stéphanie Jarroux claironne qu’elle est en dissonance cognitive. Si le concept est vaporeux, la démonstration est on ne peut plus éclairante ! La comédienne est un soleil à la chevelure exubérante qui darde ses rayons cosmiques. Une synthèse vivante du propos de son one-woman-show. Elle a de l’énergie à revendre, et heureusement ! Comment survivre à la gestion de trois enfants, surtout le mercredi, lorsqu’on vit à Versailles et qu’il faut s’occuper de la maison, des courses et des diverses activités périscolaires ? Elle nous confie, sans regret, avoir démissionné de son poste de rédactrice en chef du magazine FémininBio pour les éduquer en usant de méthodes qui paraissent si faciles à appliquer dans le monde idéal. Sauf que la réalité est bien différente ! D’emblée, l’empathie du public lui est tout acquise. Qui n’a pas connu des mercredis un peu compliqués où les caprices des délicieux chérubins deviennent insupportables au point d’exploser ?

Et, à la Comédie des 3 Bornes, Stéphanie Jarroux explose littéralement ! De sketch en sketch, tendue comme un arc, elle décoche de belles flèches, bien aiguisées, bien vives, qui touchent juste et dans un feu d’artifice de drôlerie. Faut dire, entre un compagnon “hipster”, comprendre “branché”, les séances de stage de sexe tantrique – où comment faire l’amour par la respiration, mais à distance –, le yoga, la communication non violente, la nourriture bio, le recyclage, il y a de quoi ne plus savoir où donner de la tête ! À cela s’ajoutent des expériences non moins ultranaturelles comme les cours de zook-zumba pour faire tomber une récalcitrante coupe menstruelle… ou ses mésaventures avec la tireuse à lait. Y a pas à dire, avec Stéphanie Jarroux, on ne s’ennuie pas une seconde ! D’autant qu’elle est très en phase avec la réalité, et c’est ce qui fait rire et s’esclaffer tout du long.

Mine de rien, sous le prétexte de divertir, l’ancienne journaliste reprend ses droits en soulignant le paradoxe de notre monde qui veut tout et son contraire à la fois : s’engager à fond pour sauver la planète tout en vivant dans un corps sain durant la semaine, pour ensuite tout jeter aux orties le week-end autour d’un bon mojito et d’une bonne cigarette. Une ambivalence qui sera prochainement illustrée dans une bande dessinée qui reprendra son propre personnage déjanté. Mais il ne faut pas se tromper ! Sous des abords sympathiquement loufoques, la comédienne s’implique très sérieusement au quotidien, notamment auprès d’adolescents en difficulté via des séances d’art-thérapie. Changer radicalement de métier est une audace dont elle doit se féliciter, car elle parvient à nouer le dialogue avec un public qui, lui, ne se trompe jamais sur la sincérité d’un projet. Et le projet que nous propose Stéphanie Jarroux avec Bio et barge est diablement sincère !

 

Nathalie Gendreau

 



« Bio et barge »
 

Distribution

Avec : Stéphanie Jarroux.

 

Créateurs

Auteur : Stéphanie Jarroux


Mise en scène : Nathalie Coualy

 

©Thomas Graindorge

 

Tous les mardis soirs, 20h15, jusqu’au 31 juillet 2018.

 

À la Comédie des 3 Bornes, 32 rue des 3 Bornes, Paris 75011.

 

Durée : 1h05.

 

Retour page d’accueil

 




 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.