« Un cerveau sain dans un monde toxique », John Gray

Avis de PrestaPlume ♥♥
Vingt-quatre ans séparent « Un cerveau sain dans un monde toxique » du best-seller « Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus ». De conseiller conjugal et coach, John Gray s’est depuis transformé en chercheur. Atteint de la maladie de Parkinson, l’écrivain s’est intéressé de plus près à l’origine de son affection, dont il connaissait, pour en avoir été témoin près de lui, l’issue fatidique. À savoir l’oxydation du cerveau… dont il s’est guéri. Une guérison en dehors des frontières de la médecine traditionnelle ne pouvait qu’enthousiasmer et titiller la curiosité sur ce « miracle ».

Lire la suite →