“Blanc & Hétéro”, de l’humour en eaux troubles

THÉÂTRE & CO
Que les oreilles chastes s’abstiennent ou défaillent ! Volontairement provocant, délicieusement indécent, prodigieusement irrévérencieux, le one-man-show d’Arnaud Demanche, « Blanc & Hétéro », programmé tous les mardis à l’Apollo Théâtre, ne fait pas dans la demi-mesure. L’humoriste s’amuse avec les codes et les susceptibilités, comme un chat avec sa souris préférée. Il entre dans la chair du politiquement incorrect avec un esprit affilé et sans tabous sur notre société consumériste et intolérante. Tout est bon à dire, tant qu’on en rit. Durant une heure dix, qui passe beaucoup trop vite, il dépiaute les faux-semblants, tranche dans le lard des certitudes, hache menu l’extrémisme en toute chose et dégraisse les préjugés. Ce co-créateur des « Gérard du Cinéma », puis des « Gérard de la télévision », a la dérision collée à ses basques proprettes du Versaillais bien sous tous rapports, mais rétif à la bien-pensance. Si Arnaud Demanche a très vite compris qu’il y avait des avantages à être blanc et hétéro, il n’en est pas forcément fier. En fait, il se dit content d’être blanc et hétérosexuel, tout en ne manquant pas de rire de lui-même et de railler sec sur sa condition et ses « privilèges » au regard de ceux qui sont nés du côté le moins réjouissant des continents.

Lire la suite →